ECIC est en Chine pour ses projets carbone et ilots de chaleur urbains

Nous sommes ce mois ci à Wuhan puis à Shenzhen pour restituer notre projet sur les ilots de chaleur urbains à Wuhan et démarrer un nouveau projet carbone à Shenzhen.

Carte Wuhan Ilot de chaleur urbain

La carte des ilots de chaleur à Wuhan (Chine)

Nous commençons notre déplacement par une participation au 2ème forum de la ville durable, organisé à Wuhan. Ce forum est l’occasion de rencontrer nos partenaires chinois et français et de faire un point sur les nombreux sujets de coopération franco chinoise pour laquelle ECIC a déjà eu l’occasion d’apporter son expertise.

Nous avions eu l’occasion, l’année dernière, d’y présenter notre projet d’adaptation de la méthode bilan carbone à Wuhan.

Ce projet a d’ailleurs reçu la labellisation COP21 et y sera présenté à la fin du mois.

label COP21
Forum Ville durable Wuhan

L’objet de notre déplacement était également de restituer l’étude sur les ilots de chaleur urbains à Wuhan, sur le site pilote de ShaHu (Parc du Lac de Sable).

Ce site magnifique au coeur même de la ville de Wuhan est un ilot de fraicheur au potentiel très intéressant, dans une ville considéré comme un des 5 fours chinois l’été.

Ce projet se situe dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Conseil Départemental de l’Essonne et la municipalité de Wuhan.

Cette première étape dans l’étude des ilots de chaleur et de fraicheur urbains à Wuhan permet de partager l’expertise d’ECIC avec le bureau des Parcs et Jardins de la ville de Wuhan.

Notre expérience se base notamment sur les collectivités que nous avons pu accompagner sur ces sujets en France: Bordeaux Métropole, Niort, Mérignac, Bègles, Communauté de Communes de l’Etampois Sud Essonne, Marsan Agglomération, etc

Le lac de Shahu (Lac de Sable)

Ilot de chaleur urbain ShaHu

Exemple de zone à plus de 55° l’été à Wuhan

Amenagements ShaHu

Exemple d’aménagement paysager proposé à ShaHu

Nous terminons enfin notre visite chinoise par le lancement d’un nouveau projet carbone à Shenzhen. Nous allons en effet collaborer avec l’Institute of Building Research (IBR) que nous avions rencontré en novembre 2014, pour les accompagner dans la quantification carbone des émissions directes et indirectes sur les projets de batiments et de villes qu’ils conçoivent.

L’Institute of Building Research est un organisme chinois très en pointe sur la conception de batiments et de villes sobres en énergie et produisant des énergies renouvelables et nous sommes très heureux d’apporter nos compétences à cet organisme prestigieux.

Join the discussion One Comment

Leave a Reply