Le territoire et ces enjeux

 

La Communauté de Communes de l’île d’Oléron compte un peu moins 22 000 habitants répartis sur 8 communes. L’île pratique une politique d’ouverture d’accueil des touristes. Cette démarche implique que la population de l’île est multipliée par 10 lors de la saison estivale. Ce phénomène constitue un véritable enjeu en matière de développement et de gestion des infrastructures et des équipements.

L’île est également exposée à des enjeux liés au changement climatique de part sa position insulaire comme l’érosion des côtes. Son exposition aux impacts du changement climatique concerne également les principales activités économiques de l’île à savoir le tourisme et l’ostréiculture.

Au vu de ces différents enjeux énergétiques et climatiques, l’île d’Oléron a révisé son Agenda 21 en 2015, démarré en 2010, et s’est engagée dans TEPOS et TEPCV. Désormais, elle s’oriente vers la réalisation de son Plan Climat Air Energie Territorial.

C’est dans ce contexte que la communauté de commune de l’île d’Oléron a décidé d’entrer dans la démarche Cit’ergie.

La démarche Cit’ergie

Cit’ergie est un label européen (Energy Award) datant de 2003. Il est dédié aux collectivités territoriales (communes et intercommunalités) afin de faire reconnaître leurs actions en matière de politique climat air énergie. Il est décerné pour 4 ans et s’accompagne d’aides données par l’ADEME qui varient en fonction du territoire.

Cet outil permet d’aider à :

  • la réalisation des Plan Climat Énergie Territoriale,
  • l’élaboration des Agenda 21
  • tenir les engagement pris pendant la convention des Maires
  • mettre en œuvre les politiques énergétiques et climatiques

La méthode se divise en quatre étapes :

  • un état des lieu détaillé
  • une définition de la politique énergie-climat votée par la collectivité
  • la mise en œuvre et le suivi des résultats
  • la labellisation et un ré-audit tous les 4 ans

L’état des lieux comporte 79 actions réparties en 6 domaines relatifs aux compétences de la collectivité :

  • développement territoriale
  • patrimoine de la collectivité
  • approvisionnement énergie, eau et assainissement
  • mobilité
  • organisation interne
  • communication et coopération

Mise en place du plan d’action

La méthode s’appuie sur un état des lieux construit au cours d’une série d’ateliers avec les services. Ils permettent de balayer les compétences et les actions mis en œuvre (ou pouvant l’être) par la collectivité. Cette étape préalable permettra de travailler avec les élus et les services sur la vision de la politique énergie climat, puis sur le programme d’actions. Cit’ergie est un jeu collectif.

Une fois l’état des lieux réalisé et restitué au terme de l’état des lieux, la Communauté de Communes devra réaliser son programme d’actions à faire délibérer par le Conseil communautaire si elle souhaite obtenir le label. Une seconde série d’ateliers sera organisée pour faire la revue des programmes en cours et mettre en débat les actions potentielles nouvelles.

Leave a Reply